Territorial mobility

  • Tutors : Thierry Mandoul + Sandra Planchez
  • Studio Critics : 

Brief :

(FR) Il ne fait plus doutes que nos villes sont entrées dans une ère «post-urbaine». Les métropoles sont quasiment sans limites, étalées, chaotiques, fragmentées, découpées. Les conditions de décisions politiques, de vie culturelle et sociale, de résidence et de production sont profondément modifiées. Comment (re)fonder des lieux urbains accordés à ces pratiques civiques et intégratives ? Les P5 propose ainsi d’aborder dès le cycle Licence cette question complexe sur un secteur restreint de la métropole parisienne : Villeneuve-le-Roi. Par l’apprentissage du projet, nous avons été conduits à penser, analyser, critiquer et transformer de façon argumentée ce territoire métropolitain Le projet s’est déroulé en plusieurs phases. Le premier exercice consisté a produire un retour d’observation critique du territoire traversé. A travers cette approche très libre, des pistes de réflexion se sont dégagées et ont permis de l’observation critique à une ébauche de thème de projet Le deuxième exercice a fait émergé la question de la représentation cartographique, comment aller au-delà de la simple retranscription analytique et trouver des moyens innovants de communiquer sa vision du territoire. Le dernier exercice avait pour but de combiner les deux premières phases dans une approche simultanément «panoptique» et «oligoptique», de la micro-intervention à un point de vue territorial et paysager. Pour certains, le projet a pris la forme d’un bâtiment, pour d’autres des transformations sur l’espace et le paysage urbain, et pour d’autres encore la création de nouvelles infrastructures…

(UK) There is no doubt that our cities entered a “post-urban” age . Major cities have almost no boundaries, they are spread out, chaotic, split up, divided up. The conditions of political decisions, of cultural and social life, of residence and production are deeply changed. How to (re)build urban places in accordance with these civic and integrative practices? Our position was to combine simultaneously a “panoptic” and “oligoptic” approach of the micro-intervention from a territorial and environmental point of view. This project is based on territorial mobility and on synergic links that may exist between several territories. By combining two scales of analysis, that is to say the micro scale (social analysis, use of the area, feelings) and the macro scale (territorial synergy, residential mobility, close transformations…), we can notice that Villeneuve-le-Roi may constitute the intermediary of a transverse dynamism still unexploited. The project will thus be materialized in several ways: a requalification of the nerve centers near Villeneuve-le-Roi and the building of a new station area combining an intensification of the place and the suggestion of a new model of suburban station.